payday loans
payday loans online

Rick Genest | Rico the Zombie

facebook twitter feed

47 Ronin: Entrevue exclusive avec Zombie Boy

24 Dec
Rate this item
(0 votes)

Il ne l’a pas toujours eu facile, mais le destin a changé le cours de sa vie. Du moins, de son actuel présent.

En lien avec la sortie en salle du film d’action 47 Ronin, Cineplex.com a eu le privilège de s’entretenir, en exclusivité, avec le québécois Zombie Boy, originaire de Montréal.

Ce nom ne vous dit rien? En 2011, alors qu’il errait dans les rues de la métropole, Zombie Boy s’est fait remarquer par Nicola Formichetti, le styliste de Lady Gaga et (à ce moment) nouveau directeur de création chez Mugler. C’est alors que Formichetti l’a pris sous son aile, l’a débarrassé de ses dettes, lui a procuré un passeport et l’a rendu célèbre. Après le dévoilement du vidéo-clip « Born this way » de Lady Gaga et de son premier défilé pour Thierry Mugler, Zombie Boy était maintenant rendu célèbre et sorti de la rue.

Depuis 2011, la vie de cet homme hyper tatoué a pris un nouveau tournant, puisqu’il s’est retrouvé aux côtés de Keanu Reeves dans le film d’action 47 Ronin en salle le 25 décembre prochain. Rejoint par téléphone,Zombie Boy, qui incarne le personnage de Savage, nous en a dit un peu plus sur sa participation à ce film réalisé par Carl Rinsch.


L’école de la vie
Zombie Boy n’a jamais fréquenté les écoles de théâtre, mais plutôt celle de la vie. Après avoir survécu à une tumeur au cerveau, il a décidé d’aller voir ce que la vie avait à lui offrir et il s’est retrouvé dans les rues de Montréal. Plusieurs d’entre vous l’ont sûrement déjà vu laver des parebrises à certaines intersections de la ville. Suite à la montée de sa popularité en 2011, Zombie Boy a reçu une invitation de la part de la production de 47 Ronin. Il cherchait quelqu’un pour jouer le rôle de Savage. Personne ne pouvait incarner ce personnage mieux que lui. « Sur le plateau de tournage, il y avait beaucoup gens qui courraient un peu partout. Les gens étaient travaillants. La distribution était concentrée à maîtriser leurs répliques et leurs chorégraphies » s’est confié Zombie Boy à l’autre bout du fil. L’interviewé a aussi précisé qu’il avait toujours souhaité faire partie d’un film. Qu’en était-il de l’idée de se faire diriger par un réalisateur? « Carl Rinsch est un bon réalisateur qui sait où il s’en va. Il va droit au but lorsqu’il a quelque chose à te demander », de dire Zombie Boy à propos du travail du cinéaste.



Keanu Reeves
Pour une première expérience devant les grosses caméras d’Hollywood, Zombie Boy a eu l’occasion de rencontrer Keanu Reeves qui s’était retiré du grand écran depuis les dernières années. Notre zombie préféré a raconté avoir parlé brièvement à Reeves. Il a mentionné lors de notre entrevue que Keanu était un chic type, mais il n’en a pas rajouté plus. 

La suite
Après une expérience de la sorte, Zombie Boy souhaite retenir l’attention des réalisateurs et être appelé à nouveau à participer à des grosses productions. 

Étant donné des conflits d’horaire, celui dont le travail fait voyager beaucoup n’a pas été en mesure d’assister à la première mondiale de 47 Ronin. Vous comprendrez qu’au moment de l’entrevue, il  n’avait toujours pas vu le film. Au bout du film, il semblait bien excité de se voir sur le grand écran.

Quand on lui a demandé quels étaient ses prochains projets, Zombie Boy nous a informés qu’il avait un projet d’enregistrement intitulé Zombie boy VS the world. Non seulement cela, mais aussi qu’une boisson énergisante à son nom était sur le point de faire son apparition sur les tablettes et qu’il agissait régulièrement à titre de DJ dans diverses boîtes de nuit à travers le monde.

Le 25 décembre, voyez Zombie Boy dans le film d’action 47 Ronin.


Leave a comment

Make sure you enter the (*) required information where indicated.
Basic HTML code is allowed.

You are here: 47 Ronin: Entrevue exclusive avec Zombie Boy